Méthodes dératisation : les appâts AntiCoagulant, Rodonticide, Mort au rat, Raticide, Souricide

Actuellement, la cohabitation avec des rongeurs devient de plus en plus dangereuse pour la santé familiale ou publique. Ceci pourrait engendrer des dysfonctionnements graves par exemple dans les circuits électriques. En effet, il serait essentiel de ne pas laisser les nuisibles dans la maison afin d’éviter à des dégradations (par exemple les stocks de nourriture). Pour éviter à tout cela, il faudrait ainsi se débarrasser le plus rapidement possible des rats, tout en appliquant les méthodes chimiques dératisation. Ces méthodes concernent notamment :

Les appâts anticoagulants, souricide, mort au rat, rodenticide et raticide

En général, les rodenticides et les raticides, appelés aussi « morts au rats », sont des méthodes chimiques dératisation, qui sont composées d’anticoagulant et pratiquées pour pouvoir empoisonner facilement les souris. Les anticoagulants peuvent être de type en pâte, en graine ou bien en bloc. Ils peuvent être des anticoagulants chroniques (ou de la première génération) et des anticoagulants aigus (ou de la deuxième génération). Le plus souvent, les anticoagulants aigus engendrent certainement une mort éclatante, permettant d’éveiller la méfiance des autres rats et aussi d’éviter le rapprochement de l’aliment correspondant à ce poison. Par conséquent, c’est pourquoi les anticoagulants chroniques sont privilégiés, car ils provoquent une mort lente.

Les pièges à souris ou pièges à rats

À part les méthodes chimiques dératisation, ces méthodes sont non toxiques et semblent être plus efficaces, ceci à condition que l’ampleur de l’invasion ne soit pas trop importante. Ainsi, quelques solutions sont à tenir en compte pour piéger les rats, sans avoir les tuer. Ces solutions concernent notamment : les tapettes manuelles ou bien automatiques, les pièges électriques, les pièges mécaniques à dents, la souricière à trous, les pièges à élastique et les pièges à glu.

Les répulsifs, une méthode de dératisation

La méthode répulsive est une solution de dératisation non toxique, permettant d’impliquer les appareils à ultrason. Ces appareils sont insignifiants pour l’environnement, et ils permettent de reconduire les rongeurs dans un lieu spécifique sans avoir à les tuer. En réalité, les rats disposent un odorat assez amélioré et il suffit de retourner cette spécificité dans son avantage s’il y a une élimination. Il faudrait répandre dans des lieux fréquentés par les souris un poivre noir ou bien opter à des plantes naturelles (la sauge, le laurier, les huiles essentielles de citronnelle, la menthe, etc.). Ainsi, ces substances sont reliées entre elles, et donne par conséquent de bons résultats (comme la chaux associée avec le sucre, la farine associée avec le plâtre, etc.).

Comment traite-t-on un lieu lors d’une opération de dératisation ?
Pourquoi faut-il dératiser ?